Aux sources classiques des droits de l'homme: entre malédiction et indiscrétion Maurizio Bettini

Pour affronter la question des « droits de l’homme » dans le monde classique, il y a deux possibles voies à parcourir. La première consiste à prendre la culture grecque et romaine comme une simple toile de fond sur laquelle sera projetée la Déclaration universelle des droits de l'homme (1948). La seconde voie consiste, en revanche, à prendre l’Antiquité comme point de départ et à déterminer les conceptions, certes, propres aux civilisations grecques et romaines, mais qui se rapprochent de ce que nous appelons aujourd’hui les « droits de l’homme ». Maurizio Bettini élucidera ces deux modes d’interprétation. 

Maurizio Bettini est Professeur de Philologie Classique et Directeur du Centre « Antropologia e Mondo Antico » de l’Université de Sienne. Classiciste et écrivain, il est l’auteur de nombreux ouvrages sur les civilisations anciennes et collabore régulièrement à la page culturelle de « La Repubblica ». Ses plus récentes publications en français sont Le portrait de l’amant(e), Paris, Belin, 2011; Je est l’autre? Sur le traces du double dans la culture ancienne, Paris, Belin, 2012.

 

Pour des raisons de disponibilités de places, il est souhaitable de s'inscrire jusqu'au 25 février 2013 au secrétariat de la Bibliothèque nationale: info@bnl.etat.lu, Fax: (+352) 475672

Lieu:
Salle Cité, Fondation Pescatore, 13, avenue Jean-Pierre Pescatore L-2324 Luxemburg
Dates:
Le 28.02.2013 from 18:30 jusqu'à 21:00