Le pain perdu

Edith Bruck ; traduit de l'italien par René de Ceccatty

« L'écrivaine retrace sa jeunesse. Elle raconte son enfance hongroise, les persécutions et la déportation par les nazis, la vie dans les camps puis la libération et le difficile retour à la vie. Elle mène alors une vie aventureuse à travers l'Europe et l'Orient, entre espoirs et désillusions, avant de s'installer définitivement en Italie. » ELECTRE

Obtenir en bibliothèque

Dernière mise à jour