Sous l'uniforme de la terreur

Gaston Erlom

Après avoir récemment publié un premier livre traitant du système répressif soviétique « Au Goulag ! La police politique sous Lénine et Staline » dans notre maison dédition, lauteur présente non plus le Goulag lui-même, mais la police politique soviétique, les différents services de la Sécurité dEtat, les fameux « organes » de sinistre réputation, quelle que soit leur dénomination au fil des années de pouvoir communiste : Tchéka, Guépéou, OGPOu, NKVD, NKGB, MVD, MGB et KGB) et leurs ramifications à travers lURSS. Mais aussi les différentes institutions placées sous leur tutelle et chargées délaborer la doctrine ou de mettre en uvre laction de cette police politique et dappliquer ses directives : Conférence spéciale, troïkas extra-judiciaires, etc. Les hommes qui permirent à lappareil répressif datteindre son rendement maximum, et notamment ceux qui alimentèrent et firent fonctionner les prisons et les camps, sont donc au coeur de cet ouvrage. Ce livre présente aussi les uniformes, marques de grade et insignes distinctifs des fonctionnaires des « organes ». Ces insignes, très rares et longtemps cachés, sont des symboles dappartenance portés en général sur luniforme ou, plus rarement, sur la tenue civile des officiers, sous-officiers et soldats des administrations centrales et locales des organes de sécurité et des troupes ou unités spéciales qui en dépendent. Le regard de lauteur est porté principalement sur lappareil répressif lui-même, sur les rouages du « hachoir humain » et les « tchékistes », - un terme générique employé jusqu'à nos jours pour désigner les auteurs de cet holocauste -, organisateurs et agents d'exécution."

Réservation en ligne

Emplacement en salle de lecture : 947.084 ERL

Dernière mise à jour