Le Portugal au Luxembourg à travers les âges

Christophe Marinheiro

Le 12 mars 1572 paraissait chez Antonio Gonçalves, imprimeur à Lisbonne, la première édition d’Os Lusíadas, épopée en 10 chants de 1.120 strophes, faisant du peuple portugais les fiers héritiers d’Énée à travers les conquêtes maritimes, initiant par celles-ci la première mondialisation. 450 ans plus tard, la deuxième mondialisation est en cours, dont le Luxembourg est devenu un acteur privilégié. Les échanges entre ces deux pays n’auront pas attendu cet événement récent avec la vague migratoire commencée dans les années 70. Bien avant déjà, des documents attestent un échange culturel intense. Différentes pièces, allant du 15e au 21e siècle, seront présentées au public.

Christophe Marinheiro travaille à la BnL depuis 2016 en tant que chargé de collections et de traitement documentaire pour les collections ibériques ainsi que pour le fonds des imprimés rares et précieux.

En collaboration avec l’Instituto Camões.

Dernière mise à jour