Donation de l’association Amitiés françaises Luxembourg : Ken Botnick, Diderot Project

La BnL remercie l’association Amitiés françaises Luxembourg pour sa généreuse donation d’une œuvre d’exception de l’artiste américain Ken Botnick, Diderot Project, parue en 2015, qui enrichit la collection des livres d’artiste de la Bibliothèque nationale. L’auteur, éditeur et concepteur est Américain, mais le point de départ de son travail de recherche de plus de cinq ans est l’Encyclopédie - ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers de Diderot et d’Alembert. Il y a tout lieu d’imaginer que sa démarche a été alimentée par les questionnements aux Etats-Unis autour du tricentenaire en 2013 de la naissance de Diderot, du mouvement des Lumières et du corpus de l’Encyclopédie.

L’ouvrage a été tiré en 70 exemplaires signés et numérotés, imprimé à l'encre noire, dorée, argentée et transparente sur 6 papiers différents dont 3 filigranés conçus par l'artiste. Il a fallu 220 passages sous presse pour finaliser l’impression sur une multitude de papiers différents.  Ce livre d’artiste est développé à partir d'une sélection de planches de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert qui s'entremêlent à des textes de 40 auteurs différents. La reliure a été réalisée par Daniel Kelm au Wide Awake Garage, Easthampton, Massachusetts.

L’auteur en possède encore 2 exemplaires, toute l’édition ayant été placée dans un grand nombre de bibliothèques prestigieuses autour du globe. La Bibliothèque nationale de France en possède également un exemplaire, ce qui souligne son caractère patrimonial.

Ken Botnick a reçu en 2015 le prestigieux prix MCBA Prize du Minnesota Center for Book Arts pour cette œuvre (https://mcbaprize.org/botnick/ ).

L’œuvre sera présentée dès que la situation sanitaire permettra à la Bibliothèque nationale la réalisation d’une telle manifestation pour un public élargi.

Diderot Project

Voici comment Ken Botnick décrit son œuvre :

This is not a book about the Encyclopédie. It might, more accurately, be described as a book of, or with, or even because of the Encyclopédie. While it began primarily as a visual exploration of the original plate volumes seen through the lens of the camera, it grew by considering the encyclopedia as a system of correlations and leaps of the imagination, which was Diderot’s intent for the readers of the Encyclopédie.[1]

Le livre d’artiste se base sur les trois principales catégories de l'Encyclopédie : Mémoire, Raison et Imagination. Ken Botnick y a ajouté de nouvelles rubriques basées sur son interprétation d’images et ce qu’elles lui ont inspiré : la Main, l'Objet et les Sens. L’artiste mêle images et textes originaux aux récits de 40 autres écrivains tels que Lewis Mumford, Michel Foucault, Gaston Bachelard, Roland Barthes, Goethe, Francis Ponge, Gary Snyder. Par contre, les deux voix principales du livre restent celles de Diderot et de Ken Botnik.

L’idée de la transparence constitue le leitmotiv du livre. Les matériaux utilisés (papiers transparents, filigranes, encres) font référence à l’appel de Diderot pour plus de transparence dans la société et un accès démocratique aux savoirs. Les cinq sens et le fonctionnement de la mémoire humaine jouent également un rôle prépondérant pour l’artiste.

To my thinking, the practice of craft and the subject of hand are inextricably linked— as is the hand with the concept of memory. Many of our first memories were born in the hand as we explored the sensual world of objects and materials[2].

De plus, Diderot Project permet à Ken Botnick de s’interroger sur le processus créatif:

A common misperception of the process of making a book goes like this: once you have thought deeply enough about a subject you then pour that fully formed idea into a vessel called book. This is, of course, not how it works. When you make a book you discover your subject, and that discovery unfolds, enriches, and expands through the process of writing, designing, editing, and making. For some of us, the unfolding leads to the making of an artist book[3].

Ken Botnick

Ken Botnick est imprimeur, éditeur de livres d’artiste et professeur d'art à l'Université de Washington à Saint Louis. Ses œuvres sont conservées, entre autres, à la Library of Congress, le Getty Center for Humanities, la Bodleian Library à Oxford (GB), la Newberry Library et la Yale Arts of the Book Collection. Une liste complète ainsi que son CV sont consultables sur le web.

Il propose aussi une définition du livre d’artiste, de sa nature et de son rôle actuel:

So, is there a role for the artist book in this moment of change? Before we can answer that we need to answer another question: what is an artist book? The easiest way for me to define the term is by analogy: artist books are to the world of books as poetry is to the field of writing. They don’t follow the same rules as the rest of the field, they are generally much shorter, have a high degree of craft to their making, and their distinct visual character is not only conceived as essential to their message but as an expression of their authorship[4].

La collection de livres d’artiste de la BnL

Au-delà de ses missions de conservation et de valorisation du patrimoine national écrit, la BnL collecte, conserve et donne accès à des publications internationales, tant imprimées que numériques. La BnL dispose d’une remarquable collection de livres d’artiste et de livres bibliophiles dont beaucoup d’œuvres uniques. De la poésie illustrée, en passant par le livre-objet, le livre conceptuel et le livre peint, la collection témoigne de la multiplicité des recherches entreprises depuis un siècle.

Le fonds comprend approximativement 280 livres d’artiste luxembourgeois ou actifs au Luxembourg et 1430 œuvres d'artistes internationaux.

La Bibliothèque nationale détient une version originale de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert qui pourra désormais être mise en dialogue avec une talentueuse réinterprétation artistique plus de 260 ans après la parution du premier volume en 1751.

Les Amitiés françaises Luxembourg

Les Amitiés françaises au Luxembourg prennent la relève de l’Alliance française, créée en 1883 à Paris et mise en place au Grand-Duché en 1905, ayant comme mission de soutenir le rayonnement de la langue et de la culture française sous toutes ses formes (cycle de conférences, constitution de bibliothèques de livres français, concerts et chansons populaires françaises, festivités, etc.).

Les premiers statuts des Amitiés françaises Luxembourg remontent à 1954, les derniers à 2012. L’instauration après la 2e Guerre mondiale des cours de français du soir pour les autochtones et les travailleurs étrangers au Luxembourg a largement contribué à la mise en place du Centre de Langues, aujourd’hui Institut national des Langues.

À ce jour, 6 sections « Amitiés françaises » (Luxembourg, Echternach, Differdange & Vallée de la Chiers, Dudelange, Sanem et Val de Kayl) continuent à œuvrer pour la défense de la langue et de l’esprit français (voyages culturels, soirées conviviales, prix aux meilleurs élèves de français, participation aux manifestations locales et nationales françaises). Les activités des différentes sections Amitiés françaises au Luxembourg bénéficient par ailleurs du soutien de l’Ambassade de France.

Enthousiasmée par le caractère patrimonial français de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert et par son objectif de la démocratisation du savoir, entre autres à travers l’explication et l’illustration méticuleuse de tous les métiers, l’association a tenu d’encourager cette nouvelle interprétation de l’œuvre par Ken Botnick, moderne et artistique, et d’offrir cette contribution à la nouvelle Bibliothèque nationale, elle aussi moderne, ouverte et proche du grand public.

La récente période de crise et de confinement nous a vivement rappelé l’importance et l’omniprésence dans le monde de l’ingéniosité créative de l’Homme, tant célébrée dans l’Encyclopédie originale que dans cette réinterprétation artistique ici présentée.

 

[1] Ken Botnik, http://www.kenbotnick.com/diderot

[2] Ibid.

[3] Ibid.

[4] Ibid.

 

 

  1. Donation de l'oeuvre en présence des représentants de l'association Amitiés françaises, Monique Kieffer - BnL et Michèle Wallenborn - BnL

Dernière mise à jour